Jour 3

   Vélo et canoé

Pour cette matinée sportive ma sœur et moi-même décidons d’ajouter des œufs à notre petit déjeuner. Celui-ci terminé, Cécile nous donne nos vélos pour cette première partie sportive de la journée.

 Nous circulons dans les alentours de Tonnam Homestay pour rejoindre Yul qui nous attend à la rivière Ping. Avant de le rejoindre, Cécile prend le temps de nous faire découvrir la végétation et la rizière, à tout moment nous sommes autorisés à faire une halte, il nous suffit simplement de scander « photos ». Evitez les photos inutiles, à vélo il faut tout de même rester  sportif. Ne vous dépensez tout de même pas trop, la seconde partie de la journée se déroule en canoé.

IMG_1196 IMG_1201 IMG_1207

Aux alentours de la riviére Ping

Nous arrivons au point de rendez-vous où nous attendent Yul et un membre du personnel de Tonnam.

Nous déposons nos affaires dans le canoé et nous nous  laissons porter par la rivière malgré nous. Je suis sérieux, ma sœur et moi-même qui n’avions jamais pratiqué ce sport avons eu du mal à pagayer en synchronisation et avons connu des moments d’énervement mais aussi des fous rires dans les petits rapides.

 Une fois la technique acquise, arrive la pause déjeuner. Nous en profitons  pour attacher les canoés ensemble pour manger paisiblement en nous laissant glisser sur le doux courant de la rivière Ping.

 Le repas passé, il était temps de reprendre les rames et cette fois-ci plus rien ne nous arrête. Ma sœur et moi étions tels des barreurs d’université américaine, la rage en nous. En réalité, notre motivation était «  l’arrivée » car la balade se faisait un peu longue. Nous avons tout de même profité de courts moments de pause pour admirer et photographier le paysage qui nous entourait.

 IMG_1218 IMG_1215Pause repas en canoé sur la riviére Ping

Arrivés au but une seule chose nous obsède : nous doucher, enfiler nos maillots de bain et profiter de la piscine et jacuzzi…. Un pur moment de détente bien mérité. Peu de temps après, le reste de la troupe arrive. Sybille et Arnaud vont alors pouvoir se détendre et profiter de la salle de massage.

 Ma mère qui ne sentait pas assez sportive et qui peur de l’eau, en a profité pour flâner dans Chiang Maï. Flâner ? Pas que… elle s’était fixée de trouver un hôtel plus proche du centre de Chiang Mai que le Tonnam.

 Nous profitons de la fin de cette journée pour diner dans le centre de Chiang Maï. Je me fais malheureusement tenté par une soupe de poulet au curry vert qui s’avérera trop épicée. J’ai retenu la leçon.  Vous avez compris : si la carte ne le précise pas, toujours demander si le plat est épicé ou pas, même en posant la question vous pourrez être surpris.

IMG_1208Représentation de l’illumination de Bouddha

Laisser un commentaire

Mielicharme |
hotelgoldstarnice |
Unpetitweekacracovie |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | The Cosmos-Politês
| jeff aux US
| Clemugoinaustralia